Le grand départ !

Lundi 15 Janvier 2018, vers midi nous sommes montés dans l’avion direction Moscou puis Hong Kong!

Finalement avec la compagnie Aeroflot nous sommes arrivés vivants (c’est certes déjà pas mal) mais à part ça le voyage n’était pas terrible, et l’arrivée s’est faite sans bagages.

Arrivés assez tôt au check in à l’aéroport de Lyon, les choses n’ont déjà pas très bien commencées. Les hôtesses nous apprennent que nos sacs sont « hors format » et qu’il faut aller les déposer à un comptoir spécial. Ah. Ils ne sont hors format pour aucune autre compagnie mais très bien, on ne fait pas les difficiles et on suit les instructions. Arrivés au comptoir suivant, nous sommes presque en tête de file, tout va bien ; sauf que 2 minutes plus tard, le tapis roulant à bagages décide de se mettre en grève. Aucun soucis, nous sommes suffisamment en avance pour ne pas paniquer. 25 minutes plus tard, la file d’attente s’allonge derrière nous et toujours rien n’est réparé. La dame au comptoir nous dit que pour elle « les sacs ne sont pas du tout hors format que la compagnie a un peu exagéré » et elle nous conseille de retourner les voir… Jérémie y retourne, plein de bonne volonté et là, oui effectivement, aucun problème on nous prend nos sacs comme si de rien n’était.

Bon au moins c’est fait.

Le temps de passer tous les contrôles de sécurité, nous voilà devant notre premier avion. On nous propose des petites pantoufles pour être plus confortable. A l’intérieur par contre, pas de petites télés pour se divertir durant le vol. Bon d’accord ce n’est que 4 heures et on a de la lecture donc ça plane pour nous.

IMG_20180115_130730.jpg

Entre les deux avions, 1H30 de changement. On se rend compte que c’est très peu surtout qu’on doit changer de terminal à l’aéroport de Moscou, et donc repasser la sécurité. Et pour passer la sécurité à Moscou entre 2 terminaux c’est assez amusant : il y’a deux guichets suivis de deux portiques. Aucune ligne de file d’attente, aucun guide file. Tout le monde doit donc se précipiter dans ce goulet d’étranglement et jouer des coudes pour pouvoir espérer passer. De l’autre côté du portique de sécurité une charmante dame russe hurle des instructions uniquement dans sa langue natale, ce qui nous aide beaucoup à comprendre le système.

Une fois de l’autre côté, nous courrons jusqu’à la porte d’embarquement qui se trouve encore à 20 minutes de là…

Nous arrivons juste au bon moment pour monter dans l’avion! Dans le 2ème avion, beaucoup plus gros, nous avons des petites télés et nous avons même le luxe de n’avoir personne à côté de nous. Nous pouvons donc nous étaler un peu sur le siège vide.

Nous sommes fin prêt à partir.

Enfin, quand même après une heure à attendre dans l’avion (c’était bien la peine de courir) puisque en Russie il neige à plein temps et il faut dégivrer l’avion…

Et pouf à peine 10h plus tard.. nous voilà arrivés.

IMG_20180115_094835
Si vous voyez ces sacs merci de contacter leur famille

Nous passons l’immigration sans trop de difficultés, et nous allons attendre nos bagages… qui n’arriveront jamais. Nous observons avec patience, comment chacun récupère sont précieux bien, mais nous avons honnêtement déjà accepté notre destin. Entre le dépôt des sacs à Lyon et surtout le temps de changement très court entre les avions, je ne m’attendais pas vraiment à les voir surgir sur le tapis roulant.

 

Nous sommes alors pris en charge par de très gentils Hongkongais qui nous informe que nos bagages sont surement encore en Russie, et qu’ils nous les feront livrer le lendemain dans la journée directement à notre auberge.

Finalement, on se dit que c’est un mal pour un bien et au moins, on n’aura pas à porter nos sacs sur tout le trajet… Et puis on a gardé quelques affaires de change dans notre bagage à main (Merci Emeline)!

IMG_20180116_131640.jpg

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :