Randonnée : Dragon’s Back

Dragon’s back

Sportracker: 3H20. 12Km

4 Février 2018

Ce dimanche la météo se fait un peu plus clémente alors nous nous décidons pour une petite randonnée celle du ‘dragon’s back’. Elle se situe au sud-est de l’île principale de Hong-Kong. En partant de chez nous, il nous faut déjà bien 45min-1H pour y aller, en tram puis en bus. En arrivant il y a déjà pas mal de gens, mais la randonnée commence avec beaucoup de marches alors le tri se fait assez rapidement entre ceux qui veulent prendre leur temps, ceux qui prennent des selfies devant chaque arbre et ceux qui le font en courant ( o_o ). La météo se veut ‘ensoleillée’ mais nous ne voyons pas le soleil de la journée ; on sent bien qu’il est pas très loin derrière les nuages mais non, pas vu. En regardant le site du gouvernement, on se rend compte que c’est surtout une journée assez polluée et c’est ça qui ajoute une touche de gris à la ville.

IMG_20180204_140157

Plus en hauteur la vue est très jolie, en bas nous voyons des petites criques qui rappellent même le sud de la France à Jérémie, nous avons aussi une jolie vue dégagée sur le golf qui est juste au bord de mer. Bon. Les points de vues, nous nous y arrêtons quelques instants mais pas trop quand même car tous les touristes s’y agglutinent avec des perches à selfie ou encore des drones (quel boucan d’ailleurs!!). Certains passages sont étroits alors on se retrouve à la queue leu leu pendant presque 15 minutes avec une bonne vingtaine de personnes et j’avoue avoir l’impression de me retrouver dans le métro. Heureusement, dès que nous avons un peu plus de place on les double rapidement. On suit aussi des petits français pendant un moment, qui essaient de communiquer en anglais avec leur amie hong kongaise et ça donne ça :

girl : « did you guys meet in high school ? »

gars n°1 « ice cool ?  ça veut dire quoi ? »

gars n°2 « elle demande si on s’est recontré en faisant des études »

gars n°1 à la fille « haha no : no school, no time »

Effectivement. No school. On s’est rendu compte.

On décide de prolonger un peu la randonnée en allant jusqu’à la plage en contrebas, qui est assez jolie et doit être très chouette en été. Même en ce dimanche il ya plusieurs surfeurs dans l’eau.

Screenshot_20180209-153418

Alors que nous pensons avoir fini la rando ici, et qu’il ne nous reste que quelques mètres à faire pour trouver le bus du retour, nous nous rendons compte qu’il nous reste en fait un bon morceau de chemin et on reprend pour à peu près 40 min d’escaliers pour passer de l’autre côté de la montagne. En arrivant à la route nous nous trouvons victorieux mais finalement ne voyant aucun bus à l’horizon, tant qu’à faire on va redescendre en ville et jusqu’au métro à pied. On n’est plus à ça près.

Alors que nous marchons le long de la route (pas le chemin dans la forêt hein, la route), nous voyons un panneau « attention aux singes et aux cochons sauvages – ne pas nourrir ». Ouf, soupir de soulagement, nous n’avons rien croisé de tout ça.

Sauf que si. 3 minutes plus tard le long de la route un cochon sauvage cherchait tranquillement sa nourriture ‘allez on le regarde pas, on passe tranquillement, si on le regarde pas il ne nous verra sûrement pas’.

100 mètres plus loin, un deuxième assez imposant, traverse la route l’air de rien.

Bon finalement il ne nous est rien arrivé avec ses cochons sauvages mais j’avoue que sur le moment on ne faisait pas les malins!

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :