La citadelle de Kowloon

KOWLOON WALLED CITY

IMG_20180218_161249

La semaine dernière nous avons décidé de nous promener dans le parc de Kowloon. Ayant visité le musée d’histoire au début de notre séjour, on sait que de ce côté là de la ville se trouvait auparavant une ville fortifié, alors on décide d’aller jeter un coup d’oeil voir s’il ne resterait pas des murs ou un peu plus d’explication… Sur place il ne reste pas grand-chose de l’ancienne citadelle, mais j’avoue qu’on s’émerveille devant les quelques panneaux explicatifs car l’histoire de la citadelle est impressionnante, toute comme les photos !

Un peu d’histoire et de contexte.

Hong-Kong s’étend sur plusieurs îles mais aussi sur une partie du continent. Cette partie s’appelle ‘Kowloon’. De part son accès direct à la mer, elle a joué un rôle important dans la défense maritime du territoire. Dès le XVème siècle des avant postes maritimes ont été crée pour se protéger des pirates venus du japon. Au fil des siècles des tours de guets et d’autres structures défensives ont été construites là.

En 1842, l’île de Hong Kong passe sous domination et administration anglaise à la suite de la première guerre de l’opium. Aussi, les autorités chinoises (dynastie Qing) décident de renforcer les défenses à Kowloon, pour y mettre de l’ordre mais aussi surveiller l’influence anglaise. Un mur défensif est construit en 1847 tout autour d’une base stratégiquement placée (210×110 m²).

Plus tard en 1898, la Grande Bretagne gagne de nouveaux territoires, sur le continent (côté kowloon donc) pour une durée de 99 ans, mais la cité fortifiée est exclue de ce traité et reste chinoise. Elle est occupée à ce moment par environ 550 soldats On a donc un morceau de territoire chinois, au milieu de toute une zone anglaise. Les choses s’enveniment car le gouverneur anglais suspecte la base chinoise d’organiser une sorte de résistance, ils attaquent donc la cité fortifiée mais la majorité des troupes sont déjà parties et il ne reste que 150 habitants. A la fin de la dynastie Qing, en 1912, le Royaume Unis prend le contrôle de la cité. Ils n’en font pas grand-chose, mais l’abandon de la forteresse par les soldats se traduit par un renouvellement urbain. En 1933, certains murs et habitations qui se dégradent sont détruits, alors une partie de la population est relogée ailleurs. Pendant l’occupation japonaise durant la 2nde guerre mondiale ce qu’il reste des fortifications est détruit.

Et c’est la que ça devient wahou!

Après la guerre, la Chine et la Grande-Bretagne veulent remettre la main dessus mais finalement, ça devient plutôt une zone de non droit. Sur l’emplacement de la forteresse, se construisent des immeubles à tout va, un grand nombre de gens migrent dans ce petit endroit, et chacun y fait un peu ce qu’il veut. Dans 2,8 ha, (0,026 km²) plus de 300 bâtiments sont construits et 30 000 personnes y vivraient ! Tous les murs se touchent, et on peut faire le tour uniquement en passant de toit en toit tellement ils sont collés les uns aux autres. C’est la jungle en ville : le lieu des bordels, des jeux d’argents, de la drogue (opium en particulier) et de la mafia. Elle est aussi connu pour ses nombreux dentistes et docteurs qui y opéraient sans permis/licence/diplôme sans problèmes.

Strange And Dangerous Neighborhoods Exist Around The World. Here Are The Weirdest.

En 1984 d’un commun accord les gouvernements chinois et anglais décident de faire détruire la cité, où le niveau de criminalité est sans précédent. Elle est détruite en 1993, et aujourd’hui il y’a un grand parc à la place. Au centre, un petit musée explique l’histoire de la « walled city », mais sans ça, nous n’aurions jamais pu imaginer qu’il ait eu ça à cet endroit. Aujourd’hui il y’a un joli parc et un mini musée à l’endroit où résidait le magistrat qui s’en occupait. Lors du démantèlement et de la construction du parc il y’a quand même eu des fouilles archéologiques qui ont permis de retrouver entre autre, la première plaque commémorative de l’établissement de la cité.

img_20180218_160123.jpg

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :