Aujourd’hui j’ai bu…

du caca – Le Loewak Coffee

IMG_20180306_150724

Alors que nous venons de nous prendre une bonne douche tropicale en nous promenant dans Yogyakarta avec notre hôtesse Labina nous propose de nous arrêter dans une boutique de café traditionnelle (sûrement?) et où le café est fait à partir… d’excréments de petits animaux. En arrivant le personnel très gentil nous explique la confection de ce café si particulier et … si cher !  Sa confection particulière remonte à l’occupation Hollandaise. Des petits marsupiaux appelés Paradoxurus (dans la famille des civettes), vivent grimpent, crapahutent dans les caféiers. Ils en mangent les fruits, mais ne les digèrent pas. Les graines ressortent donc quasiment intactes après leur digestion dans le ventre de l’animal. Mais comment avoir l’idée d’en faire une boisson ? Durant la période Hollandaise il est interdit pour la population locale de ramasser les grains de cafés trop précieux pour leur propre consommation. Ils contournent donc l’interdit en ramassant ces coprolithes, et en faisant du café à partir de ça. Ils se rendent compte que les enzymes de l’estomac de l’animal vont donner un goût unique au café à travers le processus de fermentation.

 

IMG_20180306_145124

Une bonne revanche pour eux puisque aujourd’hui il s’agit du café le plus cher du monde avec 75dollars pour 112 grammes.

Finalement, nous avons goûté. C’était très cher, 8 euros pour deux tasses (!!) et complètement hors budget, mais j’avoue qu’après toutes les explications que nous avaient fournis les jeunes on ne s’est pas senti de dire « ok merci au revoir » sans rien acheter. N’étant pas friand de café (on en boit jamais en fait) je suis sure que nous n’avons pas pu l’apprécier à sa juste valeur. Nous n’avions aucun point de comparaison, et n’en avons même pas apprécié le goût en lui même. C’était surtout rigolo de se dire qu’on buvait un café fait par un procédé inhabituel et qu’on ne le ferait qu’une seule fois dans notre vie (aucun doute là dessus!).

IMG_20180306_151531

Nous sommes rentrés à l’auberge, avons préparé nos excursions pour les jours suivants et on a essayé de se coucher tôt pour notre départ à 3h30 la nuit suivante pour le lever de soleil sur le temple de Borobudur (au passage boire un café à 17h alors qu’on tente de s’endormir a 21h, ça n’était peut-être pas l’idée de l’année).

IMG_20180306_150713

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :