Au bout du monde … Utoro [2/2]

Les lieux dont j’ai parlé dans le précédent article sont les plus accessibles et les plus visités à Shiretoko. Mais il y’a d’autres petits bijoux à trouver à Utoro. Nous ne les avons pas trouvé par hasard mais grâce à Su-San un de nos hôtes qui nous a gentiment proposé de nous faire visiter la région avec sa voiture.

La route vers le paradis : the road to haven.

Il s’agit d’une route toute droite d’une vingtaine de kilomètres de long qui à l’air, notamment au couché du soleil, de se rejoindre les cieux. Ici, ce sont surtout des visiteurs chinois qui viennent car la route est présente dans un film chinois « road to the sky ».

img_20180808_133159

Lake Mashu.

Nous n’avons pas vu Lake Mashu à cause d’un brouillard à couper au couteau ce jour là. Je vous met une photo google du coup. la lake Mashu en language Ainu signifiait le lac des dieux. Il s’agit d’une caldeira, et il est considéré comme le lac le plus clair du monde, et un des plus beaux lacs du Japon.

lake mashu

Le lac Kami no ko.

Un lac qui est à la fois translucide et avec un bleu turquoise intense. Nous pouvons y voir au fond de l’eau les troncs d’arbres tombés dans une eau d’une transparence à couper le souffle. La légende veut qu’il soit connecté au Lake Mashu, le « lac des dieux », celui-ci appelé « kami no ko » se traduit littéralement par « l’enfant des dieux ».

img_20180808_152955

Sakura-Masu Saumon. Les saumons fleurs de cerisiers ?

Alors la, ça va être compliqué de se souvenir de la localisation exacte. Nous nous sommes faits conduire par Su-San qui ne parlait pas anglais, et comme nos téléphones n’avaient pas de réseaux, ce lieu restera donc le secret de son esprit et finalement c’est encore mieux comme ça. Nous voilà parti depuis le lac « enfant des dieux » pendant une vingtaine de minutes en voiture pour arriver vers une petite chute d’eau. Jolie, assez banale. Mais en s’approchant, ça bouge au fond de l’eau, et même ! ça saute ! Su-San nous a amené dans le seul d’endroit d’Hokkaido où on peut encore voir des saumon ‘Sakura Masu’ remonter le courant (Ou plutôt essayé de remonter le courant, car soyons honnêtes, ils ont l’air de bien galérer). Je ne m’attendais pas du tout à voir ça ce jour là, ni de ma vie en fait. Je me suis sentie comme le matin de noël, au moment où on découvre un cadeau que nous n’avions même pas imaginé recevoir mais qui se trouve être notre préféré. Je pense que ce sera probablement la seule fois de ma vie où je vois des saumons remonter le courant.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :